Applications de messagerie : Interopérabilité avant tout !

2 minutes read

mobile messaging

Les Apps de Messagerie comme WhatsApp, Facebook Messenger ou WeChat sont largement utilisées par les mobinautes pour leurs communications. Cependant, le manque d’interopérabilité de ces applications est un obstacle à leur rentabilité.

En septembre 2016, les applications de messagerie comptaient plus de 4 milliards d'utilisateurs actifs par mois. WhatsApp, Facebook Messenger, Line, Kik, Telegram ou Wechat font partie des applications mobile les plus populaires auprès des consommateurs.


Avec plus d'utilisateurs actifs mensuels sur les applications de messagerie que sur les applications de médias sociaux, la messagerie est sur le point de devenir le point d’ancrage pour les futures plateformes de communication et les écosystèmes de demain.



eCommerce via les apps de messagerie

Aujourd’hui, WhatsApp, Facebook Messenger, Telegram et Google ajoutent de nouvelles fonctionnalités à leurs applications de messagerie, permettant le e-commerce via les applications de chat. Les applications de messagerie incluent maintenant les comptes d'entreprise et de marque, la publicité, les navigateurs, les bots de discussion et les paiements. La guerre de plateformes de messagerie ne fait que commencer…

 

De nombreux représentants de Google, Adobe, GupShup, et Paypal présents au Mobile World Congress ont convenu que les applications de messagerie et de chat devraient s'efforcer de communiquer un certain degré de partage de données. Aujourd’hui, aucune donnée n'est jamais échangée entre les applications, bien que les bots devraient être informés des interactions des individus avec les marques.

 

Des plateformes multi-fonctions

Les applications de chat évoluent en plateformes polyvalentes, permettant le e-commerce, les paiements mais également la publicité. WeChat est le leader officieux dans la présentation d'une application de chat n’en est pas seulement une. Cette plateforme permet également aux utilisateurs finaux de communiquer, de faire des paiements, des réservations et d'interagir avec les marques. WeChat combine les applications de réservation d’hôtels et de restaurants.

 « Ce que WeChat fait à son application, devrait être un exemple pour d'autres applications de chat », dit Mitali Dahr, Directeur International des partenariats chez Google. « Leur volonté est de mettre plus de services dans une seule et même plateforme. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir, même s'il s'agit d'intelligence artificielle. Chatter avec des robots est très différent de bavarder avec une personne. Nous devons nous habituer à interagir avec les robots.»



Du chiffre d’affaires incrémental

Harper Reed de Paypal déclare que tout le monde dans le domaine de la technologie et particulièrement les applications de chat ont besoin d’interopérabilité.


« Elle améliore l'échange de données et donc l'expérience utilisateur, qui in fine contribue à l’augmentation du chiffre d’affaires. Les évolutions de moyens de communication mettent au défi les applications de chat à travailler ensemble et d'échanger leurs données sur la façon dont les marques interagissent avec les utilisateurs finaux. » Les experts s’accordent à dire que les "API ouvertes permettant le commerce et les paiements dans les applications de chat seraient bénéfiques. Le chat est l'avenir du commerce »

Solution GIN



Partager cette page

A propos de l'auteur

Fanny Segret

Connectez-vous avec Fanny sur

LinkedIn.
Chat